Approche holistique de la santé: une question de génération

Retour au blog

La thérapie holistique fait de nombreux adeptes sur le plan de la santé, à chaque âge. De la génération Z aux babyboomers, en passant par les Millenials et la génération X, quelles sont les priorités de cette approche holistique de la santé?   


On parle souvent de globalisation sur le plan économique, financier, environnemental, politique ou culturel. Mais n’oublions pas son sens premier: réunir en un tout, plusieurs éléments distincts, en vue de les présenter de manière globale. Cette notion fait de nombreux adeptes sur le plan de la santé et ce, à travers différentes générations, comme le rapporte une étude menée aux États-Unis* sur l’approche holistique de la santé.

L’humain dans sa globalité

Le terme holistique vient du grec holos signifiant « entier » et therapeia pour « soin ». La Thérapie Holistique est donc par définition l’art de prendre soin de l’être humain dans sa globalité. Elle vise à traiter les différents niveaux d’organisation de l’être humain (son corps et son esprit) dans une même démarche thérapeutique, afin qu’il soit en bonne santé.
La nutrition qui s’adresse autant au corps qu’à l’esprit connaît à ce titre un fervent engouement, même si chaque génération l’appréhende à sa façon. Ce qui est plutôt intéressant et permet, sans aucun doute, d’imaginer des stratégies toujours plus ciblées pour mieux accompagner chacun.e dans sa quête de bien-être.

L’approche holistique des moins de 38 ans

Les moins de 22 ans de la génération Z seraient parmi les plus motivés (67%) à pratiquer de l’exercice physique pour prendre soin de leur santé. Ils se montrent d’ailleurs très intéressés par le choix d’une alimentation et de boissons en cohérence avec un mode de vie actif. Ils affichent aussi un intérêt croissant pour les produits riches en protéines.
Nés dans un monde hyperconnecté, ouvert et propice aux déplacements, les jeunes nés après 1996 passent beaucoup de temps à voyager, dans le but de multiplier les expériences et découvrir d’autres cultures. Ce qui élargit leur spectre alimentaire et les rend plus aventureux que les autres, dans la composition de leurs assiettes**. Ils consomment de la world food même quand ils ne voyagent pas.

Du côté des Millenials (nés entre 1981 et 1996), la tendance est surtout orientée vers la recherche d’un équilibre et la quête de bonheur (53%). Ils se préoccupent beaucoup de leur bien-être physique et mental et souhaitent consommer de façon éthique, dans le respect d’une bonne santé.
Ils semblent préférer augmenter leur consommation de produits riches en fibres et en protéines, plutôt que de réduire celle des «mauvais» aliments. Très actifs dans la vie, ils adorent les solutions on-the-go. C’est aussi la génération la plus concernée par les problèmes environnementaux et les questions éthiques, qui se montre prête à payer pour ça, dans le respect de ses convictions.

 La santé pour les plus de 39 ans

Les personnes âgées de 39 à 54 ans, soit la génération X, veulent avant tout se sentir bien sur un plan émotionnel (55%) et se tournent volontiers vers des produits de bien-être mental. Ses priorités ne sont autres que le temps passé en famille ou en société.
La génération X préfère sortir, se montre particulièrement intéressée par l’alimentation naturelle et organique et n’a pas de problème à réduire sa consommation de viande, d’alcool ou de caféine et à augmenter ses apports en fruits, légumes et poisson. Ils sont très friands des produits naturels, artisanaux et sans culpabilité (sans pesticides, sans OGM, respectueux de l’environnement, etc.).
Les babyboomers nés entre 1946 et 1964 affichent clairement leur volonté de vivre en bonne santé le plus longtemps possible. Ils sont sans doute les plus enclins à modifier leurs habitudes alimentaires pour rester en forme. Ils montrent beaucoup d’intérêt pour les aliments fonctionnels, l’alimentation personnalisée et les alternatives végétales. Ils sont également prêts à réduire leur consommation de sucres, de graisses et de sel pour améliorer leur santé. Ils seraient 54% à avoir diminué leur consommation de produits sucrés dans cette optique.


*Innova Market Insights, “Holistic Health Speaks to All Generations”, 27/08/2019. https://www.innovamarketinsights.com/holistic-health-speaks-to-all-generations/
**Innova Consumer Lifestyle and Attitudes Survey, 2018.